Dépistage des cancers de la peau : vigilance avec l'été qui arrive

Publié le 23/05/2018

Les cancers de la peau (carcinomes et mélanomes) ne peuvent pas être "dépistés" au sens strict, puisqu'on ne peut pas les identifier avant l'apparition de symptômes, mais nous pouvons  les détecter au plus tôt en procédant à des examens réguliers de la peau.

La détection précoce des cancers de la peau offre de meilleures chances de guérison, en particulier dans le cas des mélanomes cutanés.

En France, il n'existe pas de programme de dépistage organisé des cancers de la peau. Leur détection précoce repose donc soit sur l'initiative de votre médecin, soit sur la vôtre si vous avez repéré une lésion potentiellement suspecte (plaie qui ne cicatrise pas, bouton ou croûte qui persiste ou évolue, « tache » brune), ou un grain de beauté « différent des autres ». Ou qui grandit.

Le mélanome est le cancer de la peau le plus grave mais lorsqu’il est détecté tôt, à un stade peu développé, il peut être guéri la plupart du temps. Le traitement consiste à retirer chirurgicalement la lésion (une "exérèse"), sous anesthésie locale. Ce cancer est alors dit « de bon pronostic », avec un taux de survie à 5 ans estimé à 85 %. En revanche, en cas de diagnostic tardif, les traitements existants sont beaucoup moins efficaces, or quelques mois peuvent suffire pour qu’un mélanome devienne très agressif et s’étende à d’autres parties du corps (métastases).

Agir rapidement est donc vital. C’est pourquoi il est important de se faire détecter un cancer de la peau (carcinome ou mélanome) au plus tôt. 

Pour cela, il est recommandé :

  • de surveiller régulièrement votre peau, en particulier si votre niveau de risque de cancer cutané est plus élevé (antécédents personnels ou familiaux, peau claire, nombreux grains de beauté) ;
  • d’être  vigilant  à  tout  changement d’aspect de  vos grains de beauté et consulter votre médecin traitant, ou un dermatologue, au moindre doute ;
  • de parler du dépistage des cancers de la peau avec  votre  médecin.
  • Vous pouvez aussi agir en misant sur la prévention : les cancers de la peau sont généralement dus à une exposition excessive aux rayonnements ultraviolets (UV). Pour réduire la probabilité d’en être atteint, suivez les conseils de bonne exposition au soleil et évitez les cabines de bronzage.

 

Chaque année, en mai, une Journée nationale de prévention et de dépistage gratuit des cancers de la peau est organisée par le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues (SNDV) : https://www.syndicatdermatos.org/

 

 

 

Partager sur