En juillet, c'est le mois de la groseille

Publié le 01/07/2016

Baie rafraichissante et gorgée de jus, la groseille vous taquine les papilles. Prenez une grappe bien rouge, croquez-en les grains et laissez leur saveur acidulée exploser en bouche !
Idéal pour les apéritifs et les desserts estivaux, ce fruit ajoute aussi sa note vitaminée à vos petits plats. Alors prenez prétexte des excellents apports nutritionnels de la groseille pour vous faire plaisir.

La groseille fait son apparition dans les jardins français à partir du XIIe siècle, notamment en lorraine, à Bar Le Duc qui est mondialement réputée pour sa confiture de groseille sans pépins.

 

Pourquoi manger des groseilles ?

La groseille contient de tout en quantité moyenne (fibres, magnésiums, calcium, potassium, fer, vitamine C et bêtacarotène), mais son principal avantage est qu’elle est gorgée de flavonoïdes (65mg aux 100g), excellents pour le renouvellement de la peau.

La groseille est une petite baie gorgée de jus (82% d’eau), dont la saveur acidulée se révèle très rafraichissante, désaltérante et apéritive. Très peu sucrée, elle fait partie des fruits les moins caloriques, son apport énergétique étant de 33 Kcal/100g, proche de celui du citron.

En outre, elle fournit une quantité très importante de minéraux et d’oligo-éléments très variés. Beaucoup de potassium (280mg/100g), mais aussi de calcium (36 mg/100g) et de phosphore qui s’ajoute à bel éventail de fer (1,2 mg/100g, record pour un fruit), zinc, fluor…

Mais l’atout principal de la groseille réside dans sa teneur incroyable en vitamine C (40 mg/100g) qui frôle celle de certains agrumes. Mieux encore, l’action de cette vitamine est potentialisé pas l’abondance de pigments flavonoïdes. Ceux-ci ont un effet sur les petits vaisseaux sanguins et favorisent d’une manière général la circulation. Cette association se révèle être un antioxydant des plus efficaces.

Pour finir, la groseille contient énormément de fibres (8 g/100g) pour la plupart des pectines. Leurs vertus régulatrices stimulent les transits paresseux. Pour les intestins les plus sensibles, il est préférable d’ôter la peau et les graines et de la consommer en jus, en coulis ou en gelée.

 

Comment cuisiner les groseilles ?

Les groseilles sont des fruits acides (la variété rouge l’est bien davantage que la blanche). Pour cette raison, elle est généralement employée cuite et additionnée de sucre. On l’utilise en gelée (elle est très riche en pectine), en confiture, en pâtisserie (tartes ou tartelettes) ou même en sirop. Elles ont aussi été adaptées en boissons, en compotes, en vins et mêmes en bonbons à sucer.

 

 

Recette : Panna cotta à la groseille

Pour 4 personnes - Temps de préparation : 20 min - Temps de cuisson : 10 min

Ingrédients :

  • 20cl de lait de soja
  • 125g de groseilles
  • 20g d’arrow-root
  • 120g de sucre de canne
  • 25cl de crème d’amande
  • 2g d’agar agar (ou 20g de gélatine)

 

  1. Lavez et équeutez les groseilles, mettez-les dans une casserole avec un petit fond d’eau et faites chauffer doucement pour que les graines éclatent pour récupérer le jus.
  2. Une fois que les groseilles ont rendu leur jus (environ 10mn) passez au chinois pour réservez le jus de groseille.
  3. Dans une autre casserole hors du feu, déposez 20g d’arrow-root le délayez petit à petit dans le lait de soja.
  4. Ajoutez l’agar agar et mélangez.
  5. Ajoutez enfin le sucre de canne, la crème d’amande et le jus de groseilles.
  6. Bien mélanger et mettez à chauffer à feu moyen tout en remuant. Le mélange s’épaissit.
  7. Laissez à ébullition pendant 40 secondes et mettez dans les ramequins.
  8. Faites refroidir les ramequins avant de les mettre au frigo pour 6 heures.

Le conseil : Pour démouler facilement les panna cotta, passez les ramequins sous l’eau sans les essuyer avant de versez les préparations.

Partager sur