Mai : Mois de l'artichaut

Publié le 15/05/2018

Originaire de l’ouest méditerranéen, l’artichaut est une évolution botanique du chardon. Cette fleur comestible à la saveur fine garnit les tables au printemps et à l’été. Délicate et généreuse, la chair de l’artichaut est gorgée d’antioxydants.

Un artichaut pèse 300 grammes en moyenne. Ses feuilles denses se colorent de vert soutenu, de vert tendre ou d’un peu de violet. L’artichaut se consomme presque toujours cuit, sauf certaines petites espèces violettes qui se dégustent relevées d’un peu de sauce.

Les cultures d’artichauts se trouvent en Bretagne et dans le sud de la France, chacune de ces régions produisant des espèces différentes.

 

Pourquoi manger de l’artichaut ?

Moyennement énergétique, l’artichaut est gorgé de minéraux. Sa richesse en fer et en vitamine C en fait un bon atout antifatigue.

Il est conseillé aux femmes enceintes

L'artichaut est riche en folates, encore appelés vitamine B9 : un artichaut cuit couvre à lui seul un tiers des besoins quotidiens. Les femmes enceintes en début de grossesse ont grandement besoin de ces folates car ils diminuent les risques d’anomalies du tube neural chez le fœtus. Un déficit maternel en folates augmente le risque de naissances prématurées, d’anomalies du développement placentaire et d’avortements spontanés. Toutes les femmes en âge de concevoir devraient veiller à leur statut en folates, en consommant des végétaux comme les artichauts.

 

Et pour la santé ?

AGIT CONTRE LA CONSTIPATION

L’artichaut agit contre la constipation grâce à sa richesse en fibres. Cette action est amplifiée par la présence d’inuline, un glucide qui a un effet bénéfique sur la flore intestinale en agissant en tant que prébiotique.

ENTRETIENT LA FLORE INTESTINALE

En favorisant le développement de bonnes bactéries de la flore intestinale grâce à la présence d’inuline et de fibres, l’artichaut favoriserait la santé de l’intestin. (Il stimulerait également le système immunitaire, en conséquence de son action bénéfique sur le microbiote intestinal).

STIMULE LA DIGESTION

L’artichaut est riche en cynarine, une substance connue pour :

  • stimuler la sécrétion de la vésicule biliaire (on appelle cet effet, un effet « cholérétique »);
  • favoriser l’évacuation de de la bile (effet dit « cholagogue »);

Ces deux actions expliquent pourquoi l’artichaut a une action digestive intéressante. D’ailleurs, l’artichaut est particulièrement indiqué en cas de paresse de la vésicule biliaire puisque sa richesse en cynarine permet de stimuler l’activité de la vésicule biliaire.

Il faut savoir que la cynarine est présente uniquement dans les feuilles de l’artichaut. D’où l’intérêt de consommer des infusions d’artichauts car celles-ci sont bien à base de feuilles et contiennent donc cette substance qui facilite la digestion.

UN ALIMENT DRAINANT

La richesse en phosphore et en potassium des artichauts explique pourquoi celui-ci possède un effet légèrement diurétique. De ce fait, l’artichaut est utilisé dans certaines pathologies pour son effet drainant naturel (œdèmes, insuffisance cardiaque, hypertension artérielle, etc). Attention à consulter l’avis de son médecin.

L’effet drainant des artichauts est valorisé dans les régimes minceurs. Bien que l’artichaut puisse favoriser la perte d’eau dans l’organisme (ce qui pourrait avoir un effet bénéfique sur la balance chez certaines personnes),l’artichaut ne fait néanmoins pas perdre du poids.

UN COUPE FAIM NATUREL

L’artichaut est un légume au fort pouvoir rassasiant. Grâce à sa richesse en fibres, en inuline et en protéines, il agit sur la sensation de satiété en agissant comme un coupe-faim. De plus, lorsqu’il est consommé feuilles par feuilles, l’artichaut oblige à prendre son temps pour le consommer ce qui favorise d’autant plus le rassasiement.

Une étude hongroise a d’ailleurs mené une étude sur des personnes obèses suivant un régime : les résultats montrent que ceux qui buvaient un concentré de jus d’artichaut ont vu leur sensation de faim fortement diminuée, leur permettant ainsi de mieux contrôler leur alimentation.

BON CONTRE LE CHOLESTÉROL

Les feuilles d’artichaut auraient la capacité d’inhiber la synthèse du cholestérol dans le foie, de ce fait, il aurait une action positive contre l’hypercholestérolémie.

 

Comment consommer l’artichaut ?

L’artichaut se consomme cru (les poivrades uniquement) ou cuit. Sa chair fine et délicate ne demande que peu d’assaisonnement.

EN UN TOUR DE MAIN

L’artichaut ne demande aucune préparation avant cuisson, si ce n’est un passage rapide sous l’eau. Veillez à bien sécher les feuilles si vous le consommez cru, afin qu’il ne se gorge pas d’eau.

LES MODES DE CUISSON

  • 20 à 40 min (selon la taille) dans une casserole d’eau bouillante salée,
  • 10 min à l’autocuiseur,
  • 8 min au four à micro-ondes pour les plus pressés.

Et pour savoir s’il est bien cuit, il suffit de tirer sur une de ses feuilles. Si elle se détache sans présenter de résistance, à vos assiettes !

Après cuisson, l’artichaut est très sensible à l’oxydation, rendant les feuilles toxiques. Pensez donc à le cuire à la dernière minute et à le consommer de suite : il sera d’autant plus goûteux !

Petites astuces :

Pour casser la tige plus facilement, donnez-lui un coup sec de la main tandis que la tête repose sur le rebord du plan de travail. Une fois cuit, égouttez le la tête en bas, pour que la chair ne s’imprègne pas de l’eau de cuisson.

 

Recette : muffin salé artichaut / parmesan

 

Pour 12 muffins

Temps de préparation : 10 min

Temps de cuisson : 20 mn

Ingrédients :

10 petits fonds d’artichaut

150g de farine de riz

80g de parmesan

100ml de lait de riz

3 œufs

50g d’huile d’olive

1 sachet de poudre à lever

sel / noix de muscade

 

  1. Découpez les fonds d’artichauts en cube.
  2. Dans un récipient versez la farine de riz, ainsi que la poudre à lever. Cassez les œufs, ajoutez-les et mélangez. Ajoutez l’huile d’olive.
  3. Délayez avec le lait de riz. Ajoutez une demi-cuillère à café de sel et une belle pincée de noix de muscade.
  4. Versez dans votre pâte le parmesan et les cubes de fond d’artichaut. Bien mélanger.
  5. Préparer vos moules à muffins en les huilant ou en mettant un papier à cuisson.
  6. Versez votre pâte au ¾ du moule et mettez à four chaud à 180°C pendant 20 minutes.

 

Ma recette pour bébé : Caviar d’artichaut et poisson blanc (de 6 à 9 mois)

Pour 1 portion

Temps de préparation : 5 min

Temps de cuisson : 20 min

Ingrédients :

15 g de poisson blanc

120 g de cœur d’artichaut

70 g de pomme de terre

1 cuillère à café de crème fraiche légère

 

Préparation:

  1. Coupez vos cœurs d’artichaut et vos pommes de terre en morceaux.
  2. Placez-les ensuite dans le panier du bas de votre cuit vapeur et lancez un cycle de cuisson d’environ 15 minutes.
  3. Placez le poisson dans le panier du haut et remettre à cuire pendant 5 mn.
  4. Placez vos pommes de terre et artichaut cuits dans un bol mixeur en ajoutant la crème fraiche et un filet d’huile d’olive.

Petite idée en + :

Vous pouvez émietter le poisson sur la purée lors du dressage de l’assiette de bébé en fonction de son âge.

 

 

Partager sur