Mois de juin : mois de la cerise

Publié le 01/06/2016

La cerise est le premier fruit à noyau de l’année. Dès l’arrivée des beaux jours, elle est récoltée, triée et emballée à la main avant d’atterrir sur les étals. Sucrée ou acidulée, elle peut se consommer au choix crue ou cuite. Certes, elle est un peu plus calorique que les autres fruits. Mais elle possède des qualités nutritionnelles dont il serait dommage de se priver !

Pourquoi manger des cerises ?

La cerise est le fruit rouge le plus calorique. Faut-il pour autant s’en priver ? Surtout pas ! Elle renferme une quantité précieuse de vitamines et de minéraux. Egalement riche en fibres (1,6g/100g en moyenne) et en antioxydants, elle participe à votre équilibre intérieur.

Les cerises fraîches sont très riches en vitamines C, en vitamines B3 et sont légèrement laxatives. Elles contiennent des sucres (15g pour 100g), de la pectine (utile pour les confitures).

Le potassium qu’elle contient lui donne des propriétés diurétiques et ses fibres stimulent le fonctionnement intestinal.

Les pédoncules, ou queues de cerises, se préparent en décoction – peu agréable à boire – et sont utilisées notamment contre l’inflammation des voies urinaires, la cystite, la goutte et l’hydropisie.

Les cerises sont censées réguler l’appareil urinaire et les intestins.

Selon une étude américaine, le jus de cerises pourrait ralentir la formation de la plaque dentaire. Que cela ne vous dispense pas, pour autant, de vous brosser les dents

Comment cuisiner les cerises ?

Les cerises sont souvent consommées telles quelles ou cuisinées en dessert : tartes, clafoutis, confiture, salades de fruits, etc. Mais vous pouvez également les préparer en garniture ou en sauce avec le canard, les gibiers, le porc et le veau. Vous pouvez aussi les intégrer à des crudités ou des salades.

Pour préparer vos cerises, rien de plus simple ! Il vous suffit de les passer sous l’eau et de les sécher avec un papier absorbant. Attention : ne rincez que les cerises que vous consommez immédiatement. Une fois humidifiées, elles se conservent moins longtemps.

Les cerises peuvent être passées environ 10 à 15 minutes au confiturier (marmite), 8 à 10 minutes à la casserole pour un coulis.

Vous souhaitez réaliser une compote ? Pour éviter que les cerises rendent trop d’eau à la cuisson, dénoyautez-les, sucrez-les et laissez-les mariner environ une heure avant de les mettre à cuire.

 

Petites astuces :

Pour dénoyauter les cerises, sans dénoyauteur, comptez environ 10 minutes pour 250 grammes de fruits. Commencez par enlever la queue. Puis, faites une incision en forme de croix à la base du fruit, à l’opposé du trou laissé par la queue.

Faites ensuite pénétrer délicatement un pic en bois à l’endroit même où se trouvait la queue. Il vous suffit alors d’expulser le noyau par la base incisée.

 

 

RECETTE : CREME RENVERSEE A LA CERISE

Pour 6 ramequins - Temps de préparation : 12 min - Temps de cuisson : 50 min

Ingrédients :

  • 20 belles cerises
  • 3 œufs
  • ½ litre de lait d’amande
  • 80g de sucre de canne blond
  • 7 morceaux de sucre roux

 

  1. Lavez, dénoyauter et coupez en deux les cerises.
  2. Faites fondre les morceaux de sucre roux avec une cuillère à soupe d’eau et faites un caramel que vous répartirez équitablement dans les ramequins.
  3. Faites chauffer le lait d’amande avec le sucre.
  4. Battez les œufs et versez le mélange lait/sucre par-dessus.
  5. Ajoutez les cerises et versez dans les ramequins.
  6. Déposez les ramequins dans un plat allant au four et mettez de l’eau chaude à mi-hauteur. Enfournez thermostat 4 pendant 50 minutes.

Le conseil : Laissez refroidir avant dégustation. Passez un couteau tout autour du ramequin pour faciliter le démoulage.

Source : www.lesfruitsetlegumesfrais.com/cuisine-saine.fr/wikipedia.org

Partager sur