Le pouvoir d’achat des Français a été, dans la période récente, au cœur de toutes les discussions de nos dirigeants politiques. Le gouvernement a donc fait nombre d’annonces pour rassurer la population sur la prise en compte de cette problématique.

Ces annonces ont été relayées en boucle par les médias et, parfois même, vulgarisées à outrance, déformant au passage le message initial.

C’est le cas de la non augmentation des cotisations des mutuelles pour l’année 2019. Il nous appartient donc de rétablir quelques vérités concernant les engagements pris par chacun.

La demande émise par le gouvernement consistait précisément à ne pas impacter les cotisations d’éventuelles augmentations de frais de gestion sur l’exercice 2019 et de procéder de même concernant la mise en place du reste à charge zéro, dont il fallait anticiper la mise en place.

De là à dire que les cotisations n’augmenteraient pas il y a un fossé que seuls les médias ont franchi, pas les complémentaires.

Et pour cause, chaque année, une dérive liée à l’augmentation des coûts des soins est appliquée. Améliorations des dispositifs médicaux, modernisations des pratiques, nouvelles méthodes pour lutter contre le cancer,… Systématiquement, les complémentaires santé viennent compléter la croissance tendancielle de l’ensemble des dépenses d’assurance maladie estimée à 4,5% pour 2019.

A cela, il faut ajouter le fait que certains adhérents changent de tranche d’âge ce qui engendre une hausse conséquente tous les 5 ans.

Mutuelle Entrain a donc bien respecté l’engagement de ne pas impacter les cotisations d’une augmentation des frais de gestion comme de la mise en place anticipée du reste à charge zéro.

Par contre, un sujet crucial n’a pas été relayé par les médias : les taxes appliquées aux complémentaires santé. Sachez que cette année, l’Etat va maintenir plus de 14% de taxe sur les cotisations soit plusieurs millions d’euros pour la seule Mutuelle Entrain. Pour chaque adhérent, cela représente près de 2 mois de cotisations que la mutuelle reverse à l’Etat.

Les complémentaires santé demandent depuis de nombreuses années le retrait de ces taxes avec l’engagement d’une baisse de cotisation équivalente, pour permettre aux Français de gagner du pouvoir d’achat, mais l’Etat n’a pas retenu cette demande.

Mutuelle Entrain s’attache depuis toujours à proposer des cotisations le plus justement calculées : sur une cotisation de 100 euros, une fois remboursés les consommations de prestations, les fameuses taxes et autres frais incontournables, Mutuelle Entrain ne conserve que 40cts qu’elle reverse aux réserves qui sont légalement exigées. Contrairement aux assurances, Mutuelle Entrain ne fait aucun profit avec les cotisations qui sont collectées ; elles sont intégralement traduites en services : ceux de ses adhérents.

Mutuelle Entrain honore la confiance de ses adhérents avec le même engagement depuis toujours… malgré tout.

Olivier Techec, Président de Mutuelle Entrain