Le melon : notre légume du mois

Publié le 02/09/2019

En été, le melon garnit généreusement les étals et parfume agréablement nos paniers.

Rond et savoureux, il fait partie des fruits et légumes d'été préférés des Français.

Il se consomme aujourd’hui surtout comme un fruit, mais agrémente également des préparations salées.

Parmi les différents types commerciaux existants, le melon de type charentais est le plus produit et consommé en France.

  •  En dépit de son parfum sucré, le melon n’est pas un fruit. Appartenant à la famille des cucurbitacées, comme la courgette ou le potiron, il s’agit d’un légume. Et, avec une saison concentrée sur quelques mois seulement, c’est même le troisième légume le plus consommé des Français !
  •  Sa chair savoureuse et parfumée se déguste aussi bien nature que cuisinée. Il égaye très simplement une fin de repas ou se mêle à une entrée fraîche et légère.
  •  Regorgeant de vitamines et de minéraux, le melon présente de nombreux atouts forme. Très riche en eau et peu calorique, il vient à point pour nous désaltérer lors des mois les plus chauds de l’année !

 

Les bienfaits du melon :

Contenant beaucoup d’eau, le melon est très désaltérant et peu calorique. Il regorge également de vitamines et de minéraux. Riche en vitamine B9, le melon est également source de potassium.

Il prend soin des yeux et de la peau

Le melon figure dans le top des aliments les plus riches en bêta-carotène, avec la carotte, la mangue et l’abricot. Le bêtacarotène transformé en vitamine A dans notre organisme, se révèle être un antioxydant intéressant pour notre vision puisqu’il protège la rétine et améliore la vision nocturne. Le bêta-carotène est aussi l’allié de notre peau, il la protège, nous donne bonne mine et favorise notre bronzage.

Il freine la progression de l’arthrite

Sa teneur en bêtacarotène nous protège également de l’arthrite inflammatoire. Il est donc conseillé d’en consommer pour freiner la progression de l’arthrite.

Il réduit les risques de cancers

Selon plusieurs études, consommer des aliments renfermant des caroténoïdes comme le melon, réduirait le risque de cancer. C’est notamment le cas du melon oriental, qui contribuerait à prévenir le cancer grâce à ses effets antimutagènes et antioxydants.

Il diminue la rétention d’eau

Le melon a des propriétés diurétiques. Il est particulièrement bien pourvu en sels minéraux, potassium (300mg pour 100g) et calcium (20mg/100g). Sa richesse en potassium aide à éliminer l'eau en excès et empêche les gonflements liés à la rétention d'eau dans les tissus.

Il fait baisser l’hypertension

Sa teneur en potassium permet aussi de rééquilibrer une alimentation trop riche en sodium, bien souvent responsable de l’hypertension. En effet de nombreuses études ont montré qu’une alimentation riche en potassium permettait de réduire les risques d’hypertension. Notez que la moitié d’un petit melon représente 20 % des apports journaliers recommandés en potassium.

 

Comment consommer le melon ?

Simple à préparer, le melon est délicieux dégusté nature. Vous pouvez également l’introduire à de nombreuses salades, sucrées bien-sûr, mais aussi salées; ou en garnir, cru comme cuit, des viandes ou des poissons.

 

EN UN TOUR DE MAIN

Très simple à mettre en œuvre, le melon nécessite juste un bon couteau pour être tranché ou préparé :

  • ouvrez-le en deux et retirez les graines avec une cuillère ;
  • coupez-le alors en tranches dans l’épaisseur de la chair ;
  • détaillez ensuite ces tranches en morceaux si vous désirez les incorporer à une salade.

 

Si vous désirez le présenter de manière plus élégante ou amusante, faites-en un bol équipé d’un chapeau et détaillez sa chair en billes. Suivez les étapes :

  • après avoir découpé légèrement sa base, posez-le sur une surface plane ;
  • ouvrez-le à mi-hauteur pour créer un couvercle ;
  •  ôtez les graines et les filaments à l’aide d’une petite cuillère ;
  • équipez-vous d’une cuillère parisienne puis évidez le melon à l’aide de celle-ci. Faites attention à ne pas percer le fond et les parois du melon ;
  •  vous obtenez un beau bol pour contenir vos salades de fruits ! Coiffez-le ou non de son chapeau.

 

LES MODES DE CUISSON

Le melon se consomme le plus souvent cru. Vous pouvez le faire cuire très rapidement au grill ou le poêler quelques minutes pour ne pas qu’il rende trop d’eau.

  • À la poêle : coupé en tranches épaisses, saisissez-le durant 2 à 4 min.
  • À la casserole, réduisez-le en 15 min environ.
  • Pour une confiture, faites-le cuire dans un compotier pendant 45 min.

Pour les gourmands !

Préparez des beignets insolites ! Faites tremper des tranches de melon dans de la pâte à beignets et plongez-les dans la friture quelques minutes. Retirez-les lorsqu’ils sont dorés et savourez leur douceur sous la pâte croquante !

 

MA RECETTE VEGETARIENNE FRAICHEUR : ESQUIMAUX MAISON AU MELON

 

Pour 8 à 10 pièces selon la taille des moules

Temps de préparation : 10 à 20 min

Temps de cuisson : Cru

Ingrédients :

  • 1 melon
  • 20 cl d’eau
  • 3 c à s de sirop de citron

 

  1. Ouvrir le melon en deux et le débarrasser de ses graines.
  2. Prélever toute la chair et la mixer finement avec l’eau et le sirop.
  3. Verser la préparation dans les moules à esquimaux puis placer au congélateur pour 3 heures.

 

MA RECETTE POUR BEBE : SMOOTHIE MELON, BANANE ET FRAISES :  (de 9 à 12 mois)

 

Pour 4 smoothies

Temps de préparation : 5 min

Temps de cuisson : 5 min

Ingrédients :

  • 1/2 melon (150g)
  • 2 bananes
  • 300g de fraises

 

  1. Retirez la peau et les pépins du melon. Lavez et équeutez les fraises.
  2. Coupez le melon et les bananes en morceaux et placez-les dans les paniers vapeurs de votre cuit vapeur.
  3. Faîtes cuire 5 petites minutes.
  4. Versez tous les ingrédients dans le bol mixeur et mixez jusqu’à obtenir une texture bien lisse.

Petite astuce en + :

Pensez à réserver vos smoothies au frigo quelques heures afin qu’ils soient bien frais.

 

Partager sur